Naissance

Au cours de l’année 1999, l’aventure liée à l’espace GARCIA LORCA connaît un nouveau rebondissement : les bâtiments du Centre Culturel Lorca sont mis en vente publique. Tout naturellement, une poignée d’anciens ont décidé de mener la double aventure du rachat de l’endroit et de la renaissance du centre culturel. A force de persuasion auprès des amis, collègues, famille, la somme minimale à l’acquisition du site était réunie en constituant la Société Coopérative à Finalité Sociale "Colectivo Garcia Lorca Collectif".

Il fallait faire en sorte, entre tous, que l’histoire glorieuse du Garcia Lorca continue de s’inscrire dans le tissu associatif, solidaire, de luttes et de divertissement aussi, qu’il soit un héritage légué aux générations issues des premiers arrivants, des premiers "locataires" du centre.
Autour de cette idée simple de conservation d’un patrimoine culturel et social est né un mouvement de solidarité :

"Nous considérons que le Club appartient à tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont contribué à son fonctionnement, au bon déroulement de ses activités et à la mise en place des luttes solidaires, à ceux qui y vécurent de manière “locale” leurs bals, boums et soirées dansantes, à ceux qui jouirent patiemment de ses activités ludiques et culturelles, ceux qu’il accueillit aux époques les plus sombres de l’histoire récente de l’Espagne, ceux qui s’y marièrent, qui y défendirent leurs couleurs régionales, leur folklore, leur identité y compris sportive : les cyclistes, les équipes de football, le groupe folklorique et tant d’autres, à ceux qui en peignirent murs, tables et chaises, ceux qui confectionnèrent des milliers de sandwichs et autres tortillas dans ses fourneaux populaires, ceux qui y organisèrent tant et tant de meetings, tant et tant de rencontres politiques et culturelles, à ceux qui simplement venaient y boire un coup, qui y rencontrèrent leur premier amour, et même le deuxième ou troisième, à tous ceux qui travaillèrent pour tant et tant de fêtes de l’immigration espagnole, ... Le Lorca est depuis 1946 patrimoine bruxellois, il est une page de la vie et de l’intégration espagnole.... Il ne peut disparaître d’une manière aussi indigne !"

Depuis lors, le Collectif GARCIA LORCA mesure le chemin parcouru et celui qu’il reste à parcourir. Le centre a multiplié ses activités : expos, ciné-clubs, projections diverses, événements sportifs, concerts, théâtre. La vie du quartier bat au rythme des mariages, baptêmes, et autres célébrations que les voisins organisent en nos locaux. Un espace danse a été crée en collaboration avec la compagnie d’ICI-P. Des activités récurrentes comme la tenue mensuelle d’un Ciné-Club, d’une table d’hôtes, d’uen tertulia y sont organisées par le collectif. Mais, le Garcia Lorca garde sa vocation d’espace ouvert à tous, prêt a accueillir les initiatives le plus diverses que ce soit à travers des locations ou des partenariats. Le nombre d’acteurs du monde associatif, culturel et autres qui se sont relayés dans cette logique sont légion. Les projets à venir doivent conférer au centre un rayonnement et des potentialités plus importantes encore malgré les contraintes et limitations du bénévolat qui régit la gestion du collectif.