Le quartier
Etabli à la lisière du pentagone, dans le quartier Notre Dame au Rouge, le centre se trouve aux limites de plusieurs quartiers, entre la place Anneessens et la porte d’Anderlecht.

Ceux-ci présentent une forte densité de population immigrée, une grande mixité et le taux de pauvreté y sont importants, ce qui ne manque pas d’occasionner dans certains cas une marginalisation de cette population(1).

Le Centre Garcia Lorca se veut un acteur de développement local et un moteur d’intégration en permettant et en promouvant une série d’activités en direction de la population du quartier et souligne de la sorte sa vocation de lieu d’accueil ouvert à tous.

Les hommes et femmes du quartier ont par ailleurs à maintes reprises manifesté leur sympathie à l’encontre du Centre Culturel Garcia Lorca qui favorise leurs activités de différentes manières. Si son ancrage historique y est certainement pour la plus grande part, notre politique d’ouverture y est certainement pour une autre. Celle-ci évidemment doit se faire dans un cadre réfléchi et raisonné.

Dans le cadre du Contrat de Quartier Van Artevelte-Notre Dame au Rouge, la Scfs Colectivo Garcia Lorca Collectif est impliquée dans le projet "prévention et maintenance", en partenariat avec Bravvo asbl/ Ville de Bxl et dans le collectif "Prévention Anneessens" ayant pour but la concertation, l’échange d’information entre les différents partenaires en vue de constituer un réseau de lutte contre l’insécurité.

(1) Cf. WIJKFICHE 13 ANNEESSENS - SOCIAAL IMPULSFONDS BRUSSEL - juin 2002 (Etude Cosmopolis VUB) : 50% sans diplôme, 27% au chômage, 53% étrangers, 41% entre 20 et 25 ans, 50% du revenu moyen bruxellois